Les relations YZ: Amour, confiance et trahison. La règle de 3.

Bonjour à tous,

J’aime écrire avec transparence et faire corréler ma plume avec mon humeur. N’ayant pas le cœur à la légèreté d’un lookbook, j’ai aujourd’hui besoin de faire un point sur les relations amoureuses de notre génération. Appelez cela un coup de gueule, un dégorgement émotionnel, ou un calque de journal intime. Plongeons donc au cœur du sujet : Les relations YZ. Simple comme bonjour je qualifie de relation YZ les histoires d’amour entre individus des générations Y ou Z. Pour rappel, la génération Y regroupe les sujets nés entre 1981 et 1996. C’est une génération qui a grandi au même rythme que le développement d’internet et des ordinateurs. Quant à la génération Z, elle regroupe les sujets nés autour des années 96 ayant grandi avec les réseaux sociaux. En conclusion, ces deux générations constituent un duo connecté.

Au cours de ma courte vie et de mes quelques expériences personnelles ou analyse d’autrui, j’ai constaté qu’aujourd’hui les relations amoureuses YZ sont rythmées par une règle de 3 sentimental. Autrement dit, tout va par trois. Tout comme le titre de cet article l’indique : amour, confiance et trahison. 3 mots extrêmement différents les uns des autres de par leurs consonances mais surtout par leurs sens étant pourtant devenu indissociables. Et ce n’est qu’un exemple ! Attendez, vous allez comprendre : Tristan, Marc, Iseult ; ou Lancelot, Guenièvre et Arthur ; Oreste, Andromaque et Hermione, mais aussi dans la culture populaire : Jacob, Edward et Bella, ou bien Katniss, Gale et PeetaLes triangles amoureux ont toujours existé et constitués un réel problème de société. Cependant le combo YZ semble plus soumis que jamais au tiraillement de la règle de 3. Le triangle amoureux classique relie trois individus, mais aujourd’hui une relation triangulaire peut également rattacher deux personnes à un tiers élément, et pas nécessairement un troisième individu. Un peu de géométrie pour mieux comprendre (oui, je rejoins de plus en plus mon amie Adeline sur la conceptualisation et la mathématisation de l’amour) :  Le triangle ci-dessous peut représenter une règle de 3 classique : A, B et C sont trois individus soumis au tiraillement d’une relation triangulaire basique.

triangle ABC

Cependant, d’autres scénarios propres aux relations YZ sont également envisageables : A et B sont toujours les deux êtres amoureux ou le couple et C peut ici incarner les réseaux sociaux venant interférer dans leur relation. Est-il vraiment utile de développer ce point ? N’avez-vous pas tous déjà dramatiser une relation ou une histoire d’amour à cause des meilleurs amis Snapchat ou autres flammes idiotes qu’il faut absolument « sauver » comme si ce simple émojis représentait la solidité d’une histoire d’amour, ce pauvre tas de pixels… N’avez-vous jamais stalké les like Facebook ou Instagram de l’être que vous aimez ? ou publié une story visée ? On a même nommé cette technique le « Gatsbying ». N’avez-vous jamais surveillé de près cette sorcellerie de Snapmap pour voir où se trouve votre copain, et avec qui ? (Je plaide coupable. Franchement, mettez-vous en fantôme non ? bande d’amateurs). N’avez-vous jamais scrollé le compte twitter de votre crush en espérant y trouver un tweet vous visant ou simplement déclencher une twittwar ou un réglage de compte en twittbombant vos meilleurs ennemis ? Bref, inutile de développer davantage, nous sommes tous accro à ces vices-là. L’angle C peut également représenter une difficulté pour le couple AB. Par exemple, C peut être la distance créant de réelle complication, ou bien la jalousie de l’un des deux amants…

Finalement, l’angle C peut également représenter une plus grosse menace pour le duo AB : C peut-être un troisième individu, une tiers personne intervenant dans la relation d’A et B sans pour autant être le Jacob d’Edward et Bella ou le Marc de Tristan et Iseult. En fait, cette tiers personne intervient en se mêlant de la relation d’AB pour une toute autre raison : l’envie de leur amour, un désir de vengeance ou de faire souffrir l’un d’eux, la curiosité mal-placée, le besoin de pimenter une vie ennuyeuse, la jalousie d’un des deux amants… et j’en passe. C intervient dans une histoire qui n’est pas la sienne et transforme la relation linéaire entre A et B en un triangle au sein duquel il finit par jouer un rôle intégral. Souvent C agit en connaissance de cause, malsain et pervers. Cependant C peut aussi être simplement stupide et dépourvu de bon sens et agir en pensant faire justice dans une histoire dont il/elle manque cruellement d’information. Une histoire à toujours minimum 2 versions. Donc avant d’en faire un triangle, prenez au moins soin de connaitre chaque version… Just saying.

Les questions suivantes se posent donc : Comment empêcher la formation d’un triangle ? Comment faire durer une relation de nos jours ? je ne crois pas qu’il existe un remède miracle. La confiance joue un rôle important, même primordial depuis toujours, et encore plus de nos jours où tout est si fragile et éphémère. Pourtant, lorsque viennent interférer des éléments perturbateurs ou des bactéries de type C, comment protéger la relation ou la confiance ? Faut-il parfois éviter de tout dire afin de préserver la confiance ? NON. A trop vouloir protéger certaines choses, on finit par les briser. Comme quand on emballe un vase en cristal dans du papier bulle et qu’on sert trop fort, il finit par fissurer ou même voler en éclat. L’honnêteté est la clé, et j’ai appris qu’il vaut parfois mieux avouer certaines choses douloureuses plutôt que de les taire même quand l’unique but est de ménager l’autre. A aimer trop on aime mal et on se fait mal. On dit souvent que « toute vérité n’est pas bonne à dire » mais je pense que c’est faux, surtout de nos jours quand des microbes de type C interviennent à votre place et déforme les vérités, ils finissent par briser votre vase en cristal et en sortent indemne, mais pas vous. La confiance peut être trahie si facilement, une tiers personne de type C y contribuera mais vous êtes le premier responsable de vos actes, alors faites attention et réfléchissez.

Pour rebondir sur le thème de la confiance et de la trahison. Vous êtes également responsable de la façon dont vous distribuer votre confiance. Laissez les gens la gagner, si vous la donner trop vite, vous le regretterez. C’est douloureux de croire en une amitié et d’être finalement trahie. Dans le cadre ou l’angle C est l’un de vos amis « de confiance » et que celui-ci se joue de vous pour détruire votre relation et briser la confiance en cristal entre vous et l’être aimé, la perte est double : vous perdez l’élu de votre cœur, et vous perdez votre (soi-disant) ami. Dans ce cas-là, quelle est la juste décision ? Tout le monde à le droit à une deuxième chance, et la confiance, ça se regagne, mais surtout, ça se (re)mérite (m’a-t-on dit). Alors pensez-vous regagnez celle de l’élu de votre cœur ? A juste titre, pensez-vous redonner la vôtre à l’ami qui vous a planté un couteau de le dos ? Et si tout cela allait une fois de plus par trois : Peut-être faut-il pardonner l’ami afin de récupérer l’amour et la confiance ? A vous de me le dire. En conclusion, vous avez été nombreux à apprécier mon article « Madame B » alors si je peux vous donner un petit conseil, continuer vos efforts pour devenir une B, ou alors assumer d’être une A voir une A,5, mais éviter de finir par devenir un vulgaire angle C. Mais surtout, si vous aimez quelqu’un d’un amour fort et pur, protégez le cristal qu’il y a entre vous et battez-vous. Ne laissez rien ni personne vous séparer ou vous affaiblir, vous êtes plus forts à deux. Surmonter les obstacles, cela consolidera votre couple. Aimez. Pardonnez. Pardon…

Après les retours positifs au sujet de mon article « Madame B » je suis moins anxieuse à l’idée de poster des articles de ce type. J’espère donc que celui-ci vous a plu également. J’espère aussi avoir été claire dans mes arguments, puisque ces mots relatent des faits qui me sont personnels, il m’a été difficile de rester objective et précise. Vous êtes de plus en plus nombreux à me lire et ça me fait vraiment chaud au cœur, merci beaucoup ! Pour celles et ceux qui attendent le retour des articles axés mode et luxe, ça ne serait tarder ! Cela-dit, j’avais besoin d’écrire sur ce que je ressentais en ce moment. Mon blog et mon compte Instagram restent les derniers « lieux » où je peux m’exprimer librement et trouver un échappatoire dans les moments flous. Oh, et au cas ou vous demandiez si ces mots sont visés, ils le sont.

Salutations distinguées , Cece !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s