Lookbook & bons plans à Paris

Hi tout le monde !

J’espère que vous allez bien et que votre cœur est d’humeur chantante ? Personnellement, en ce moment le mien est à Paris. Il y a environ 1 an je m’installais là-bas et c’était le début d’une belle histoire d’amour. Depuis mon retour à Lyon en Janvier, je n’ai cessé de retourner régulièrement dans cette ville que j’aime tant et je me suis aperçue que ma vie parisienne était extrêmement différente de ma vie Lyonnaise. Ainsi, afin de rendre un hommage pour nos un an à Paris et moi, j’ai décidé de rédiger un article lookbook et bonnes adresses pour un séjour réussis dans notre belle capitale.

Vous trouverez directement la partie Lookbook en fin d’article

 

Day 1 – Dans les rues du 11e et du 12:

Le Marais est un quartier vivant, euphorique, contemporain, culturel et effervescent à la fois. Au cœur d’une architecture haussmannienne faisant écho au vieux Paris se trouve une modernité culturelle agréablement contrastante : Les concept stores en tout genre se confondent et s’avoisinent aux friperies les plus stylées de la ville. Entre bistros Parisiens classiques et familiaux poussent des cafés au thèmes divers et variés. L’épicentre de la communauté LGBT c’est ancré dans ce quartier coloré et cosmopolite, hurlant lui-même la tolérance et l’originalité. Si vous passez par-là, n’hésitez pas une seconde avant d’entrer dans les friperies, la plupart vous ferons faire de bon deal et ce sont les rares boutiques vintage restantes non hypsterisée par l’augmentation des prix pour raison insensées de type faussement intellectuel. Au cours de votre promenade, arrêtez-vous à un stand de falafel, le marais en regorge et vous pourrez savourez votre encas sur la place des Vosges si calme et reposantes (bien que Touristique). Si vous préférez manger Italien, retrouvez un peu d’authenticité chez Don Giovanni, sa carte courte mais qualitative vous proposera quelques recettes excellentes et le patron vous accueillera aussi chaleureusement que si vous étiez un membre de sa famille. Si vous préférez les burgers, sortez vos couleurs LGBT-friendly et attablez-vous au Tata burger, leurs plats sont délicieux et le concept innovant : les murs éclairés aux néons roses et stickers « flower power » vous mettrons l’esprit en fête. Même les noms de leurs burgers sont hors normes : l’hétéro classique, la cochonne versatile… Et attendez de voir la forme de leurs burgers ! Allumez votre second degré avant d’y aller. (Homophobes proscrits. Comme partout d’ailleurs. You assholes.). Peut-être qu’une fois le ventre plein et les chakras ouverts vous serez d’humeur à vous faire tatouer par un des nombreux artistes installés dans le Marais (attention, renseignez-vous avant quand même). Prolongez ensuite votre balade du côté du 12e arrondissement et allez jeter un œil du côté de la rue Crémieux, mais attention, chiens méchants ! Ah non pardon… Habitants méchants* (Si vous n’avez pas encore lu mon article « la vérité sur la rue Crémieux » je vous invite à le faire, vous comprendrez mieux). Après cette épopée, rendez-vous à Belleville, quartier underground en expansion pour admirez le street art qui y règne et pourquoi pas faire un tour au cimetière du Père Lachaise tant qu’on y est ?

place des vosges

belleville

lachaise

crémieux.jpg

Day 2 – A découvert rue Rivoli et Châtelet

Après votre première journée pour le moins touristique et hypster, stretchez la tendance en allant faire du shopping rue Rivoli. Bien qu’alléchantes, essayez de ne pas regardez uniquement la devanture des boutiques, levez un peu la tête et admirez la beauté de l’architecture environnante. Rue Rivoli, vous trouverez votre bonheur en termes de franchises, elles sont toutes là : Zara, Mango, h&m, sandro, Maje, Bershka… Récemment Urban Outfitters a ouvert ses portes au numéro 146, la boutique est moins belle que dans d’autres villes comme Londres ou Barcelone (soyons honnêtes) mais le rayon botanique vaut sérieusement le coup d’œil surtout si vous chercher d’adorables cactus. Du côté mode, vous y trouverez votre bonheur si vous n’avez pas encore fait une overdose des nekfeu fuckboys & girls bobo-trendy- blasés de la vie-intellectuels-prépubères portant du Fila, Champions, ou Levis pour les plus originaux (lol, ur not). Sarcasme à part, les boutiques de la rue Rivoli sont des franchises parfois indisponibles en provinces, proposant des vêtements à prix abordables et des collections variées, et ça, c’est cool ! Si vous souhaitez continuer votre petit tour des franchises, rendez-vous à Châtelet, les rues et le centre commercial vous offrira un choix encore plus large. En plus, le meilleur escape game de tout Paris s’y trouve et il est gratuit : La station de métro « Châtelet ». Puisse le sort vous être favorables. La plupart du temps, après un gros shopping de ce type, j’aime m’exiler de ce quartier fou et me rendre du côté de Réaumur, Grand Boulevard ou République pour un apéro entre amis suivit d’un dîner dans un bistro. Si vous êtes courageux, motivés et pas trop épuisez, après une heure de queue devant chez Pizza Popolare vous découvrirez un restaurant merveilleusement bien décoré, offrant de très bons plats à des prix désuets. Le petit plus : il y a souvent des groupes de jazz pour animer votre dîner. Petit conseil supplémentaire : toutes les adresses que je vous ai donné ici sont à éviter le samedi. Trop de monde, on y étouffe. En revanche, les boutiques du centre commercial de Châtelet sont ouvertes le dimanche et c’est fantastique ! C’est comme si le samedi vous redonnait une chance.

rivoli

châtelet

réaumurrépublique

Day 3 – Paris, je t’aime.

La plus belle promenade de Paris selon moi commence à la sortie de la station Hôtel de ville et s’étire le long des quartiers de Saint Michel et Saint Gemain. Cliché ? oui. Mais les stéréotypes ne prennent-ils pas tous leurs racines au cœur de la réalité ? Au cours de cette promenade, par tous les temps, et qu’importe la saison, vous tomberez amoureux de la beauté de Paris. L’architecture est magnifique, et la vision d’ensemble format paysage est mieux que n’importe quelle carte postale. Vous aurez beau essayé de prendre la photo la plus instagrammable possible, rien n’égalera la réelle splendeur du décor que vous avez sous les yeux. Après avoir admirez la vue et flâner dans les rues les plus romantiques de la ville, vous recherchez sans doute quelques bonnes adresses, les voici : Inévitablement le café de Flore sur lequel je ne tergiverserais point. Beaucoup d’autres l’ont déjà assez fait. Si vous avez envie d’un café ailleurs que chez Flore, la petite bûcherie est une brasserie toute simple offrant un large choix de boisson et gourmandise mais primordialement une vue imprenable sur Notre Dame entouré de cerisiers aux pétales roses. Plus éloignez des ébats touristiques, vous trouverez l’adorable café Chez Odette , autrement dit : l’enseigne parfaite if it’s tea time ! Odette propose des boissons et de thés variés, et est populaire pour ces délicieux choux à la crème. Pour votre promenade digestive, vous pouvez marcher encore un peu jusqu’à la fameuse académie des beaux-arts, et puisque vos chakras sont ouverts, pourquoi ne pas allez voir une pièce au théâtre de l’Odéon dans la foulée ? Si vous êtes d’humeur plus festive, aucuns soucis, revenez sur vos pas et sortez-vous amuser dans un des nombreux bar dansant de la Rue de la Huchette. Entre trentenaire en after-work et jeunes en soirée étudiantes vous trouverez forcément votre place dans un pub, un bar à tapas ou une boite de nuit de cette rue hors normes.

hotel de villesaint michelsaint germain des pres

beaux artsodéon

Day 4 – Pfff, Touristes.

Il n’y a qu’un parisien de pur souche pour dire qu’une balade le long des Champs Elysée est une perte de temps. Personnellement, je ne m’en lasse jamais. Le décor reste le même, l’ambiance également, pourtant je reviendrais toujours sillonner les pavés de cette avenue. J’aime descendre à la station de métro Tuilerie pour ne rien manqué de l’immensité et la beauté de la place de la Concorde, rompant admirablement bien avec le calme et le charme du jardin des Tuileries. Ensuite je remonte l’avenue des champs Elysée jusqu’à l’Arc de Triomphe non pas sans faire quelques détours par le faubourg saint honoré pour son célèbre et pratique, ou par l’avenue Montaigne pour son côté luxueux et intemporel. Une fois belle et bien engagée le long des champs, entre quelques boutiques, j’aime m’arrêter prendre un thé chez Ladurée (of course). Le salon des Champs Elysée n’est pas le premier puisqu’historiquement parlant le tout premier petit bijoux à macarons a ouvert ses portes dans le quartier de Madeleine. Là-bas, il est inévitable de commander des macarons (je vous recommande les parfums Caramel, chocolat, ou noisette) accompagné d’un thé (Marie-Antoinette en été, Chéri en Hiver). Après plusieurs visites, n’hésitez pas à élargir l’horizon et commander du pain perdu au sirop d’érable, c’est un voyage gustatif que vos papilles n’oublieront jamais. Si vous avez froid, le chocolat chaud maison saura vous apporter plus de réconfort que vous n’en aviez besoin. Ladurée est également une adresse idéale si vous souhaitez bruncher, ou même boire un verre, peu de personne le savent mais leur bar au décor futuriste est tout aussi satisfaisant que leur salon de thé aux allures romantiques et maison de poupées. Puisque vous êtes au cœur des clichés touristique, poussez donc le stéréotype un peu plus loin et rendez-vous place Vendôme pour simplement en admirer la beauté. Tiens, puisque vous êtes là, allez diner chez Coste. Après avoir offert l’excellence Ladurée à vos papilles, elles ne pourront qu’en redemander, et là, vous êtes au bon endroit (mais attention, réservez bien à l’avance). Si vous êtes trop attaché aux Champs pour les quitter, alors vous trouverez parallèlement l’avenue George V, ses belles boutiques, ses grands hôtels, et ses délicieux restaurants. Sinon, Five Guys à ouvert ses portes sur les Champs, faites-vous plaisir.

champsconcordemontaigne

place vendome

Day 5 – (Presque) comme des Parisiens

J’ai longuement hésité à vous donner mon adresse brunch favorite. Comme quand on aime beaucoup une chanson a peine découverte, on a parfois du mal à la partager, ensuite on ce dit que le monde a besoin de la connaître. C’est ce que je pense de Marcel (voilà c’est dit). Chez Marcel vous bruncherez comme vous n’avez jamais brunché. Votre assiette regorgera de produit frais et de recettes délicieuses, ni trop classiques, ni trop sophistiquées. Personnellement j’aime leurs œufs, qu’ils soient Bénédicte ou Norvégiens, et quitte à ne plus manger pendant 24 heures, je commande également du pain perdu au caramel et beurre salé, des waffles aux fraises, ou des pancakes au sirop d’érable et blueberries. Comme un culte religieux, je ne parviens pas à changer mes habitudes gastronomiques, mais si j’étais courageuse, j’essayerais aussi quelques-unes de leurs salades. D’ailleurs, Marcel propose une carte totalement différente pour le déjeuner ou le diner, et ça aussi, ça vaut le coup d’œil. Promesse pour moi-même : Je tenterai avant de quitter la France ! Paris est généreuse et offre deux restaurant Marcel : le plus récent du côté de Montmartre offre une petite terrasse fleurie et isolée. C’est aussi une agréable occasion de se promener dans ce quartier si connu et aimé de tous. Faire quelques belles photos du côté du mur des « Je t’aime », arpenter les petites rues au hasard et tomber sur de belles surprises en termes de petites boutiques ou de cafés adorables. Sinon, si vous brunchez chez Marcel rue de Babylone du côté de Sèvres, vous pourrez profiter des nombreux corner de multiples marques présentent au Bon Marché : Gucci, Louis Vuitton, Dior… ils sont tous là. Ensuite, pour votre balade digestive vous pouvez vous orientez soit du côté de Saint Germain, soit à l’inverse du côté du merveilleux jardin du Luxembourg. Reposant, entretenu, vaste, beau, culturel. Un coktail parfait. Prenez votre livre, vos écouteurs et passez-y quelques heures loin du bruit et du mouvement continuel propre à Paris, vous en sortirez détendu et joyeux. Là-bas les fleurs sentent bon, c’est vrai, c’est authentique. Sinon, le quartier de Sèvres Babylone n’est pas très loin de la Madeleine ! profitez-en. Une si belle église.

montmartrejardin du luxembourgmadeleine

Et la nuit ?

On peut trouver à sortir dans le tout Paris. Il y en a pour tous les goûts : théâtres, club de jazz, d’impro, piano bar, pub, bars dansant, terrasses, rooftops, boîtes de nuit… Vous l’aurez compris, vous avez l’embarras du choix. Voici donc mes adresses favorites :

  • Si vous voulez passer de bars en bars, d’ambiances en ambiances, et restez toute la nuit à Saint Michel, la rue de la Huchette est faite pour vous.
  • Si vous voulez danser tout en sirotant un coktail à l’air frais du bord de Seine, vous serez heureux sur l’un des nombreux night-club ou bar lougne de la cité de la mode le long des quais d’Austerlitz.
  • Si vous avez envie de vous détendre au son d’une musique house ou chill, au soleil, avec des amis ou pour un rencard, profitant d’une ambiance décontractée chic avec vue sur le tout Paris, rendez-vous au rooftop Le Perchoir dans le 11e. (C’est mon petit chouchou, j’ai peine à le partager) mais attention, pensez à réserver à l’avance.
  • Selon moi, l’Arc reste la boîte de nuit la plus exceptionnelle en ce moment sur Paris. Classe, élégante, chic, riche, fréquenté par « le gratins parisien » et des célébrités internationales de passage, vous passerez une soirée inoubliable si vous réussissez à y entrer. Prévoyez un certain budget – et oui, c’est comme ça dans le triangle d’or. Le restaurant adjacent nommé Le Victoria est délicieux également et complètement à l’image de la boîte de nuit. Réservez bien à l’avance.
  • Si vous n’entrez pas à l’arc (videurs fort exigents) vous passerez une bonne soirée juste en bas de la rue, au Duplex : ambiance plus décontractée, plusieurs salles, musique diverse et variée. Prix bien plus abordables (on reste dans le 16e quand même).

huchettecité de la modeperchoir

l'arcvictoriaduplex

Voici maintenant quelques-uns de mes lookbook favoris sur Paris (portés tout au long de l’année):

robe pull.jpg

(robe pull + sac: salsa / cuissardes daim: romwe / collants; calzedonia)

blair

(robe: mango / perfecto: stradivarius / bottines: Zara)
( Jupe: salsa / tee-shirt: Brandy melville / Perfecto: Stradivarius / casquette: Asos / Bottines; Zara)

luxluxxxluxx

( Robe: Pull & bear / perfecto: Stradivarius / casquette: Asos / Lunettes: Ray ban / Cuissardes daim: Picadilly circus)

ness ggIMG_0309 (1)

( Ness: Short: H&M, chemisier: Ange // Cece: Jupe à bretelles: Forever 21, Chemise: H&M, collier: brandy melville)

IMG_2710MTNMTTN

(Ness: Jupe H&M, Haut: Paradiso Barcelone, Chaussures; Pull & Bear // Cece: Combishort: Forever 21, Ceinture: Un jour ailleurs, Chaussures: Ange, Carré de soie en turban Hermès, lunette: friperie à Londres, brassière: Brandy Melville)

————————————————————————————————————————————-

J’espère que cet article vous a plus et que vous avez trouvez votre bonheur parmis les nombreuses adresses que j’ai partagé avec vous. Si vous êtes parisiens, j’imagine que vous m’avez jugée un peu « clichée », mais qu’est-ce-que c’est beau un cliché parisien.

— Salutations distinguées, Cece !

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s