Les ex et femmes-fantômes

Nous tirons des leçons de chaque personne croisant notre chemin et touchant notre cœur. Nos relations amoureuses, qu’elles soient heureuses ou non, nous changent et nous forgent pour les suivantes. Nous en sortons parfois le cœur brisé, la colère à son paroxysme, ou la déception dévorante mais indubitablement grandis. Nos choix de vie évoluent et nos critères et attentes sont revus à la hausse. Nous avons tous vécu différentes histoires d’amour. Qu’elles soient incomparables ou similaires, elles ne nous atteignent jamais de la même façon et les impacts qu’elles laissent sur nos bagages émotionnels sont uniques, personnels, et propres à chacun. Puisque nous réagissons tous différemment, comment peut-on gérer une nouvelle relation amoureuse intelligemment ? Comment réussir à construire une relation saine et heureuse lorsqu’on débarque un peu de nulle part, nouvelle dans la vie d’un homme qu’on ne connait pas encore parfaitement ?

Pour comprendre votre nouveau partenaire, il est indispensable de comprendre son passé amoureux afin de bâtir une base sentimentale solide. Par conséquent, il vous faudra analyser celle(s) d’avant vous : Son ex. Ce mot fait peur, je sais. Très souvent, on ne connait pas cette femme-là, pourtant son ombre pèse sur votre relation, elle se glisse entre vous sous les draps, vient frôler ses lèvres lorsqu’il manque de confondre vos prénoms. Elle s’abat sur vous sous forme de lourd silence lorsque certains sujets resteront tabous, appartenant encore aux vestiges de cette relation passée. Elle vous rit au nez lorsque vous retrouver un objet oublié lui ayant appartenu ou un ancien mot doux comme pour vous dire « je l’ai laissé ici exprès ». Lorsque votre homme se livre et parle d’elle, vous ne pouvez pas apprécier entièrement ce moment d’intimité car à chaque fois que son regard se perd dans le vide vous savez qu’elle traverse sa pensée et danse avec son âme. Et lorsque vous êtes seule devant votre miroir, elle est là, derrière vous, narquoise, et vous vous comparez… ça tourne à l’obsession n’est-ce-pas ? Vous commencez à observer ces réseaux sociaux régulièrement dans le but de vous rassurer, vous dire que vous êtes mieux qu’elle. Et si vous utilisiez plutôt ce temps intelligemment afin de mieux comprendre cette femme vivant pratiquement avec vous comme dans un ménage à trois ? Rassurez-vous, nous sommes toutes la femme-fantôme de quelqu’un d’autre. « We’re all living in each other’s paranoia ». Aidons-nous les unes les autres ! Je vais donc vous guider pour que vous puissiez devenir sa muse :

Voici donc un top 5 des différentes catégories d’ex :

1) L’HISTOIRE DOULOUREUSE

Il peut s’agir d’une relation ayant été compliquée et orageuse de tout son long ou uniquement sur la fin, ou d’une histoire ayant été terrassée par un tiers élément (voir article « les relations YZ ») tel que la distance ou un conflit trop insurmontable. Quoi qu’il arrive cette histoire d’amour et sa fin ont provoquées un chagrin fort, une colère dévastatrice, une déception cuisante, et une souffrance bien ancrée. Ce n’est pas facile de passer après. En effet, si cette histoire laisse autant de blessures sentimentales sur votre nouveau partenaire, c’est que dans tous les cas, ce précédent amour a été très intense, passionné, tumultueux mais magnifique. Le genre d’amour digne d’une saga romanesque. Le genre d’amour incomparable.

Comment l’appréhender : Après cette histoire compliquée et douloureuse, votre compagnon aura besoin d’un certain repos sentimental. Une période de célibat aurait été nécessaire. Offrez-lui donc ce calme et cette simplicité amoureuse. Vous perdriez trop d’énergie en vous obstinant à lui donner du Grand, du Beau. Canalisez vos efforts afin de le bercer de douceur. Pour l’instant, vous ne pouvez lui donner que du mignon, la passion attendra. Surtout si la blessure est récente

De quoi vous méfier : Était-il prêt à se lancer dans une histoire d’amour toute neuve lorsqu’il vous a rencontré ou avez-vous été trop vite ? Assurez-vous qu’il ne se soit pas jeté dans vos bras comme on se jette désespérément d’une falaise lorsqu’on souffre trop.. Méfiez-vous de ne pas être sa relation pansement. Dans ce cas, prenez sur vous pour coexister quelques temps avec la femme-fantôme afin de la laisser partir d’elle-même. Soyez rassurée, après une relation si douloureuse, cette ex-là ne veut surement plus de votre partenaire et vous le laisse avec grand plaisir. Elle a revu ces critères à la hausse.

2) LA MANIPULATRICE

Cette ex-là c’est mal comportée avec votre homme. Elle l’a peut-être trompé, lui a donné de faux espoirs, ou c’est joué de lui… Quoi qu’il en soit, elle n’est pas foncièrement inquiétante ou pesante sur votre relation, votre partenaire ne veut sans doute plus d’elle, il en garde trop de mauvais souvenirs. Cette histoire-là aura surtout été formatrice pour lui et expliquera certain de ses actes, de ses choix futurs, et de ses principes amoureux. En revanche, bien que son spectre soit peu présent, elle n’en reste pas moins dangereuse.

Comment l’appréhender : Adoptez un comportement exemplaire avec votre partenaire. Ne plongez JAMAIS votre relation dans une situation pouvant ressembler à cette ancienne histoire tempétueuse. Vous devez agir à l’extrême inverse de cette femme. Même vos disputes doivent être différentes de celles de cette ancienne relation. Si votre partenaire revit ou ressent les mêmes émotions désagréables que lorsqu’il était avec elle, il prendra ses distances.

De quoi vous méfier : Si le fantôme de cette femme n’a rien d’inquiétant, sa réalité elle, est menaçante. De nature parfois (souvent) capricieuse, cette femme pourrait être prise de regrets, ressentir un certain manque, et revenir vers votre amoureux avec un grand mea culpa théâtral. Il ne veut s’en doute plus d’elle, mais si elle revient et lui promet monts et merveilles, elle pourrait l’emporter. Faites donc en sorte d’être un modèle de bonté à ses yeux et évitez les conflits afin de ne pas lui rappeler cette femme.

3) L'AMIE

Voilà une catégorie assez complexe comprenant 3 sous-catégories :

1) L’amie devenue copine, puis ex : Celle-ci n’est pas inquiétante. Le profil commun de cette ex-ci est classique. Il s’agit d’une ancienne amie de votre partenaire avec qui les sentiments ont dérapés. Quoi qu’il en soit, leur rupture prouve que leur relation aurait dû rester amicale. Dans ce scénario le seul détail important est de savoir lequel des deux est tombé amoureux de l’autre, et lequel des deux a réalisé que c’était une erreur… Si votre compagnon est celui qui aimait le plus, alors cela veut dire qu’il est propice à tomber amoureux de ses amies. Dans ce cas, méfiez-vous de l’amitié fille-garçon, surtout s’il est du genre à avoir une meilleure amie indétrônable avec qui il « dort » et qu’il embrasse en soirée « pour rire » par exemple. Si la situation est inversée et que c’est elle qui est tombée amoureuse, assurez-vous simplement qu’elle ne lui tourne plus autour.

2) L’ex devenue amie :  REDOUTABLE. En effet si après la rupture, votre compagnon et cette femme sont restés amis, cela dénonce une complicité tenace qu’ils ont su conserver et adapter aux services d’une amitiés malgré leurs différends. Dans ce cas, essayez de savoir pour quelle(s) raison(s) ces deux-là ne sont plus ensembles ? C’est un « détail » non négligeable afin de comprendre les bases de leur relation et de leur complicité. De plus, je vous recommande vivement de nouer des liens avec cette femme, ou du moins de vous faire bien voir. Son avis comptera pour votre partenaire, surtout lorsqu’elle lui dira « je suis très bien placée pour te dire que… ». Personnellement, l’une des raisons pour lesquelles je ne reste pas amie avec un ex, c’est justement par solidarité féminine afin d’éviter à la suivante une telle pression.

3) La friendzone : Je suis une fervente convaincue de l’amitié fille-garçon sans ambiguïté. Cela dit, si votre nouveau copain à une amie avec laquelle il a déjà espéré ou tenté plus, restez sur vos gardes. Quand bien même cette femme l’aurait rejeté ou « friendzoné », les sentiments ou l’attirance de votre compagnon ont bien existé, et même si vous êtes là maintenant, elle est aussi, elle est encore là, et depuis plus longtemps que vous… Qu’elle soit célibataire ou non, cette femme est amicalement présente dans la vie de votre partenaire et les sentiments enfouis peuvent rejaillir. Il n’y a rien de plus frustrant qu’un amour n’ayant pas ouvertement existé, n’ayant pas été vécu. Ces sentiments mort-nés sacralise la personne à laquelle ils étaient destinés. Assurez-vous que votre compagnon soit bien désenvoûté et qu’il ne place pas cette « amie » sur un piédestal avec la conviction intérieur qu’un jours ils auront leur chance, que s’ils prennent leurs temps c’est pour être définitivement prêts l’un pour l’autre. En bref, j’espère que votre chéri ne voit pas cette fille comme sa futur femme qu’il attend patiemment en passant le temps avec d’autres comme vous. (Attention, ce scénario peut aussi s’appliquer à une ex). Quoi qu’il en soit, garder un œil sur cette relation et faîtes-vous bien voir par cette amie, surtout si c’est sa meilleurE amiE, le pouvoir d’une meilleurE amiE est immense alors faites-en bon usage.

4) LA SUCCESSFUL

Surement la plus énervante de toutes, cette ex-là a « tout » réussit dans la vie. Que cela soit avant, pendant ou après sa relation avec votre nouveau compagnon. Mais réalisez bien cela : Vous seule faites vivre son fantôme. En effet, vous manquez de confiance en vous et en votre capacité à rendre heureux votre partenaire, à le satisfaire ou à sublimer votre relation… Ne laissez donc pas ce complexe d’infériorité entacher votre histoire.

Comment l’appréhender : Restez vous-même et ayez confiance en votre relation. Ne tentez pas une compétition perdue d’avance. Votre combat n’est pas contre elle, mais contre vous-même. Votre partenaire est avec vous maintenant alors pourquoi vous éloignez de votre histoire d’amour pour un combat vain contre une femme n’ayant aucune envie ni besoin de crise existentielle de jouer contre vous ? Plutôt que de l’envier ou de la craindre, prenez confiance en vous et vivez votre vie et votre relation. Si cette femme est « successful », elle ne perdra pas son temps sur le passé ni sur vous, elle est déjà bien assez occupée à réussir sa vie. Alors réussissez la votre, ainsi que votre relation. Cessez de vous comparer ou de tout faire pour vous convaincre qu’elle n’est pas mieux que vous. Vous êtes différentes. Vous n’êtes pas elle, vous ne le serez jamais. Vous êtes déjà vous, et c’est bien assez.

De quoi vous méfier : De votre jalousie.

5) L’AMOUR DE SA VIE

Une amie avisée m’a dit récemment : « Dans la vie d’un homme il y a l’amour de sa vie, puis la femme de sa vie. » Ces deux-là sont rarement la même personne. En mon humble avis, de génération en génération, nous découvrons l’amour de plus en plus tôt. Il n’est donc pas étonnant de croiser le chemin d’un homme ayant déjà vécu « l’amour de sa vie ». Relié à la catégorie 1 de cet article, l’amour d’une vie est presque forcément rattaché à une histoire (ou une rupture) douloureuse. Autrement, votre compagnon serait encore avec cette femme. Puisque vous êtes là, cela veut dire que leur relation est aujourd’hui terminée. Que cette rupture soit récente ou non, celle-ci et la relation l’ayant accompagnée ont été déterminantes pour votre partenaire et expliquent son bagage émotionnel et l’amoureux qu’il est aujourd’hui. Vous devez donc comprendre cette relation pour le comprendre lui. Il vous faudra également trouver l’animal sauvage blessé dans le regard de votre partenaire lorsqu’il en parlera et bien analyser ses blessures avant de tenter de l’apprivoiser, puis de le soigner.

Comment l’appréhender : N’oubliez pas que cet amour déchu était inégalable, que sans les événements ayant causé la rupture, votre partenaire serait surement marié à cette femme. Ainsi, ne tentez pas de copié cette ancienne passion. Au contraire, offrez une relation inédite à votre nouveau compagnon. Cela le rassurera subtilement et lui fera pensé qu’il y a plusieurs sorte d’amour, plusieurs façon d’aimer. Comme l’a écrit mon cher Francis Scott Fitzgerald :  » There are all kinds of love in this world, but never the same love twice « . Créez votre propre Incomparable.

De quoi vous méfier :  Assurez-vous que cette ex n’ai pas envie de revenir dans la vie de votre partenaire. Premièrement, vous devez le protéger lui. Un tel événement le secouerait beaucoup et cela mettrait votre relation en péril, même s’il décide de ne pas laisser cette femme revenir dans sa vie, le simple fait d’en avoir eu le choix risquerait de semer le doute. Deuxièmement, si elle revient, quel amour sera le plus fort et l’emportera? De plus, méfiez-vous de vous-même. Pour garder votre partenaire (et un peu égoïstement le fidéliser), vous pourriez être tentée de dénigrer cette ancienne femme que vous détestez d’avoir blessé votre amoureux et d’avoir été si aimée. Gardez en tête que même une fois apprivoisé et soigné, l’animal guérit garde sa nature sauvage et ses cicatrices. En clair, ne cracher pas sur cet ancien amour puisqu’il est une partie de l’homme que vous aimez. Cela reviendrait à l’insulter lui. Même s’il nie en dépendre émotionnellement et critique cette ancienne relation, il est le seul à en avoir le droit légitime puisqu’il est le seul à l’avoir vécu. Vous, vous y êtes étrangère et devez le rester. Respectez donc cette histoire d’amour passée et acceptez que les sentiments forts développer pour l’amour d’une vie restent souvent une vie…

Rassurez-vous, de nos jours, on peut aimer fort plusieurs fois. Peut-être que vous deviendrez le prochain amour de sa vie. Et peut-être même que vous le resterez.

————————————————————————————————————————————-

Chers tous. J’espère que cet article vous aura plus et qu’il vous aura aider. Je pense que nous sommes un peu un mélange de toutes ses catégories à notre propse façon et à nos propres doses. Pour tirer avantage de mes dires, peut-être que vous pourrez trouver conseils dans plusieurs des catégories ci-dessus. Pour écrire cet article, je me suis inspirée de mes propres relations, ainsi que de celles de mon entourage. J’ai pris beaucoup de conseils autours de moi et j’ai essayé de délivrer une analyse précise pouvant essentiellement rester générale et identifiable. N’étant ni philosophe, ni thérapeute conjugale, mes propos m’appartiennent et découlent simplement d’une analyse personnelle et mûrement réfléchie. Pour conclure, je vous remercie d’être de plus en plus nombreux à me lire. Et n’oubliez pas, un de perdu, un mieux de retrouvé 😉

 

— Salutations distinguées, Cece !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s